In These New Times

A new paradigm for a post-imperial world

Syrie vs Occident : Dans les méandres d’une défaite annoncée

Posted by seumasach on August 25, 2012

Allain Jules

23rd August, 2012

Plus on avance dans la guerre, plus les ennemis de la Syrie deviennent nerveux. Échec patent des courants falsificateurs. Le nihilisme face à une vérité implacable. Face à l’indécence de leurs propos, il est préférable de garder la tête froide, malgré des accusations sorties de derrière les fagots, pour encore une fois, triturer le trait. L’armée syrienne, en grande majorité, lutte pour la libération de son pays face à une invasion étrangère, pour un homme, aussi, Bachar al-Assad, n’en déplaise aux esprits chagrins qui veulent installer le chaos en Syrie. Tous ces pousse-au-crime évitent de parler des actes de leurs amis égorgeurs, salafistes et wahhabistes dont chacun connaît l’idéologie.

Cette tentative malhonnête de conférer au non-être des groupes armés et du terrorisme en Syrie est une manœuvre dilatoire sans équivoque, pour éviter d’avaliser la terreur. Hélas, leurs héros et hérauts, ont filmé leurs faits d’armes chevaleresques. C’est ainsi qu’aucune image de la libération des villes ou des quartiers par l’armée syrienne ne font pas partie, même d’une brève dans les “mainstream”. Comme celle de la prise d’une partie de la ville d’Alep, avec une foule en délire. Récemment infestée de renégats et de coupeurs de têtes, de nombreux journalistes occidentaux vivaient dans cet endroit-là, à Alep, accompagnés de ces malfrats sans foi ni loi, et sans but. La triste réalité: ils combattent parce que le président Bachar al-Assad est Alaouite, et pour le djihad, disent-ils. Quelle folie !

Selon les dernières informations reçues, la soi-disant opposition syrienne se retrouve ce soir avec, excusez du peu, 7 Gouvernements différents. C’est un signe indéniable d’échec et par conséquent, ceux qui, machinalement, dans une critique univoque et dans une pensée linéaire restent prisonniers de leur prose morbide et mortifère, ils se réveilleront quand il sera trop tard. Eux mêmes ne peuvent pas vous dire aujourd’hui pourquoi Bachar al-Assad doit partir. Ils récitent, déclament, aboient tels des chiens enragés “Assad doit partir”. La question existentielle qu’il faut se poser logiquement, c’est qu’est-ce qui leur confère ce droit-là ? Ils ne pourront répondre et les journalistes militants n’oseront pas leur poser ces questions. Leur attitude est oncogène (cancérigène), c’est l’heure de la métastase et de l’irrationalisme.

La fuite en avant est perceptible. C’est ontologique. Il ne faut pas dévier, malgré les échecs. Cherchez donc de quel côté se trouvent les extrémistes. Et pendant ce temps-là, l’armée syrienne avance méthodiquement et avec brio, pour éradiquer la vermine, la bête immonde qu’est le terrorisme. Elle le fait, avec une volonté inébranlable, une foi dans la justice, et un professionnalisme que même les armées des grandes démocraties autoproclamées reconnaissent. C’est ainsi que la saignée des terroristes se poursuit inéluctablement. Mais au juste, pourquoi l’armée syrienne gagne-t-elle ? les choses sont simples, elle lutte contre une horde d’étrangers et par conséquent, ces monstres ne connaissent pas la Syrie…Mais, en Occident, n’entendent-ils pas les échos du terrain ? Ne sont-ils pas au courant que de nombreux quartiers chrétiens ont été libérés par l’armée syrienne ? Que faut-il de plus pour dire à ces fous à lier qu’ils sont proche d’une défaite ?

Damas: un grand nombre de terroristes, surtout venant des villes avoisinantes, ont été tués après un affrontement avec les forces de sécurité dans Babila.

Alep (Aleppo): des détenus ont trahi leurs chefs, en indiquant à l’armée syrienne, leur planque. Les terroristes sont ainsi décapités. Un communiqué de l’armée parle de 20 tués. Étêtés, il faut avouer que leurs opérations suicides se feront plus rares. L’armée a poursuivi son opération d’assainissement, en tuant et capturant des terroristes, près d’une école nommée Goliath, où, ils se cachaient pour tirer au mortier.

Aleppo google map

Majdal Shams: vaste opération de l’armée dans une base qui se trouvait dans une école  d’un quartier de la ville. Nombreux morts. Mais, le succès de l’armée syrienne se résume à la mise hors d’état de nuire, les principaux chefs de gang.

Majdal Shams google map

Share this:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: